Helmut Newton, still shocking

 

   So chic. So choc.

 

   Helmut Newton au Grand Palais, jusqu'au 17 juin, Galerie sud-est

 

            Sulfureux ! Voilà le mot qui nous vient à l'esprit face à cette exposition nous présentant le travail de toute une vie d'un des plus grands photographes du XXème siècle : Helmut Newton !

 

Né en 1920, le photographe d'origine allemande quitte son pays pendant la guerre pour l' Australie, fuite due à sa religion juive où il changera d'ailleurs son nom de Neustädter à Newton. Il  y  rencontrera sa muse et future femme : June Brunell. C'est là-bas que son travail, inspiré du style de Else Simon , va s'accomplir ! Devenu photographe de mode, Newton travaille pour de nombreux magazines comme Vogue ou Playboy dont les tirages font partie intégrante de l'exposition. Pour ce génie du polaroid, « une bonne photographie de mode doit ressembler à tout sauf à une photographie de mode. A un portrait, à une photo-souvenir, à une photo de paparazzi... »

 

            Pour cet homme qui cherchait avant tout à représenter la beauté et l'érotisme de la femme, l'exposition au Grand Palais nous permet de comprendre en totalité la complexité féminine, tour à tour objet de fantasme, de force, de désir, de domination envoûtante .... tout en mêlant une certaine subjectivité sensuelle. Lui qui se disait « très attiré par le mauvais goût, plus excitant que le prétendu bon goût qui n'est que la formalisation du regard », Helmut Newton fait preuve d'une provocante modernité qui bousculait à l'époque la pensée d'après-guerre ; car prendre en photo des  femmes nues à l'époque qui dans leurs positions montrent le fantasme masculin frôlait l'inquisition ( par ailleurs, Newton mettait leur carrière en péril par ces photos). Mais pour avoir ses clichés, le photographe perfectionniste et égocentrique était sans scrupules.

 

            Partie quasi-intégrante de l'exposition, l'idée de la femme dominatrice des années 70-80 incarnant le fric, la frime et le luxe est pleinement démontrée par les clichés Big nudes comprenant les  fameuses photos  Elles arrivent ( où un groupe de quatre femmes sont représentées dans un diptyque habillées puis nues dans une même position) car pour Helmut Newton « Rien n'est plus dévoilant que la nudité,fut-elle la nudité vêtue ».

 

            Galvanisant la beauté, ce  « voyeur professionnel » impose son style et devient le king des magazines de mode par des photos envoûtant chaque personne qui les contemple. Rejetant la spontanéité, il met en scène pour faire ressortir le sublime de chaque détail.  Certaines mises en scène ne manquent pas de faire sourire le spectateur comme cette publicité pour des grills allemands de la marque Bauwelt où une femme dominatrice est en train de cuire un cochon ; après cette affiche, les ventes de grills ont du décoller!

 

Newton sait aussi jeter un regard ironique sur certains aspects du caractère masculin comme la photo où cinq beaux mâles aux musculatures travaillées et au corps enduit à l'huile montrent leurs avantages physiques à des femmes pour les envoûter. ( à mon avis messieurs, le machisme est visé, pensez-y ! )

 

            Enfin, dans le dernier tournant de l'exposition comme étape concluant un parcours artistique riche, le Grand Palais propose des clichés de stars comme Catherine Deneuve, Charlotte Rampling, Karl Lagerfeld, le prince Albert de Monaco... qui donnent un regard abouti sur ce talent décadent mais non moins éternel qu'est la photographie ! Certaines stars adulées par le photographe, d'autres haies sont ses modèles ( comme le magnifique cliché d'une Catherine Deneuve très sensuelle ou encore la photo de Jean-Marie Le Pen dont beaucoup y voient une ressemblance avec Hitler). Son Art était ainsi utilisé pour faire passer sa vision des choses, imaginons les personnes politiques que Newton prendrait en photo aujourd'hui s'il était encore de ce monde.....

 

             So, choquant ou pas ? Je vous laisse aller voir cette rétrospective pour le découvrir par vous-même mais sachez que Helmut Newton disait : «  A ceux que mes photos scandalisent, je réponds : il faut être à la hauteur de sa mauvaise réputation. »

 

 

 

 

                                                                                             H.Le Roux

 

           

 

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Hvt 01/05/2012

merci nicolas, n'hésite pas à proposer des suggestions et à diffuser l'adresse du site :)

2. Nicolas A. 21/04/2012

Quelle chance d'habiter à Paris pour voir toutes ces expos ! super article ! Si j'ai bien compris le délire vous êtes des étudiantes, et bien Haude,j'espère que tu fais des études de journalisme, ta plume est incroyable !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 20/04/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site