Cousu de fil blanc à la manière de Vuitton

Fabuleux : c'est le mot qui vient d'abord quand on évoque les deux expositions qui se tiennent en ce moment aux Musée des Arts Décoratifs. Dans un style pourtant différent l'expo Trompe-l'Oeil ( Pastiches et autres illusions) et l'accrochage sur Louis Vuitton Marc Jacobs rendent hommage à la création insolite d'objets du quotidien, qui, grâce au talent de leur créateur deviennent de véritables icônes à la fois étranges et merveilleuses.  

 Trompe-l'Oeil ( Pastiches et autres illusions) est ce qu'on pourrait appeler un ensemble d'objets à double sens qui n'ont rien en commun, à part tromper le spectateur.

C'est la réunion d'environ 400 objets plus insolites les uns que les autres : du Vase en fausse porcelaine au Zootrope en passant par le Linoleum, ou encore une création Hermès imprimée. C'est un vrai jeu de piste, où le visiteur est amené à comprendre l'œuvre et la volonté de l'artiste. Bref, on ne se lasse pas de trompe-l-oeil.jpgs'interroger encore et encore sur le sens de ces petites "tromperies des yeux".

 "Il importe fort peu que la ruse et l’artifice soient connus de tous", dit Baudelaire. Cependant, la découverte que fait le spectateur grâce ces illusions et autres imitations permet au contraire une profonde réflexion sur le sens du vrai de ces "objets fantômes", à la fois vrais pour ce qu'ils sont et faux dans ce qu'ils représentent.

On passe un moment magique, comme coupé du temps et on s'émerveille sur ces créations jamais ou rarement montrées au public, le temps d'une heure où notre perception du réel est complètement bouleversée.

            Dans un autre registre ( et pas un des moindres), l'accrochage Louis Vuitton Marc Jacobs est un réel coup de projecteur sur le travail et l'inspiration de ces deux gourous de la mode parisienne.lv-1-2.png

Le premier étage présente les débuts et l'histoire du créateur du Second Empire, Louis Vuitton, scientifique dans sa façon de concevoir ses objets , artiste dans sa manière de créer. Le choix du fameux tissu quadrillé, si emblématique du luxe et de la marque Vuitton, est une épopée unique, savamment retracée au milieux de vitrines et d'écrans 3D où chaque tissu semble prendre vie. C'est au milieux des malles et des vêtements de poupée que le spectateur évolue, en découvrant le génie et l'ingénexpo-marc-jacob2-2.pngiosité de ce créateur du chic parisien.

Le deuxième étage rassemble les plus grandes créations de l'actuel directeur de la marque Vuitton, Marc Jacobs. A la fois loufoque, étrange ou merveilleux, chaque accessoire, chaque vêtement est mis en scène, travaillé dans un décor sombre où la lumière tamisée donne cette impression de caverne luxueuse aux mille recoins. C'est dans cette ambiance de Fashion Week que le visiteur est transporté dans le monde de la mode et des Lumières sous la baguette de Jacobs, créateur qui brise les codes pour des énigmes féeriques qu'on visite et revisite avec plaisir.

Deux expos à aller voir en courant donc. Elles incarnent tout simplement la magie de la capitale car on ne le dira jamais assez: Paris est magique!

                                                                                                                           V.Roland

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 09/04/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site